Nouveau partenariat dans la lutte contre la schistosomiase en Éthiopie

* Partenariat avec la Fondation NALA et le ministère fédéral éthiopien de la santé
* Un projet pilote d’éducation de santé sur trois ans cible une population d’environ 266 000 enfants.
* Merck concentre ses activités de soutien sur les approches globales visant à contenir et à éliminer la schistosomiase

Diamond Bilingual School in Yaounde. Schistosomiasis photography field trip, Cameroon 2017. Photo: Marcus Perkins for Merck Single model release form available for the whole school, signed for by the headmistress.

ADDIS ABABA, Éthiopie, le 13 décembre 2017, -/African Media Agency (AMA)/- Entreprise leader dans les sciences et les technologies, Merck a conclu officiellement aujourd’hui un partenariat de trois ans avec la Fondation NALA, National Archive and Library Agency, dans le but d’étendre la sensibilisation à la schistosomiase en Éthiopie. La Fondation NALA, une organisation non gouvernementale qui lutte contre les causes primaires des maladies tropicales orphelines, apportera son soutien au ministère fédéral éthiopien de la santé grâce à la mise en place d’une approche collaborative de proximité. Avec le lancement de ce nouveau projet, Merck étend ses activités de sensibilisation et d’éducation en matière de santé en Afrique

Grâce au Praziquantel Donation Program de Merck qui fête son 10e anniversaire en 2017, plus de 19 millions de comprimés ont été distribués en Éthiopie pour traiter la maladie,. ce qui place ce pays en deuxième place des bénéficiaires de ce médicament qui a permis de traiter environ 7 millions d’enfants d’âge scolaire. « L’administration du traitement est une première étape importante permettra d’atténuer la sévérité de l’infection mais la protection des enfants nécessitera une administration annuelle du traitement. Par conséquent, nous ne devons pas nous contenter de ces dons de médicaments, mais nous devons combattre activement le risque de réinfection », a déclaré Johannes Waltz, responsable du Merck Praziquantel Donation Program.

Le nouveau projet pilote a donc pour objectif de prévenir ce risque de réinfection des enfants par cette maladie tropicale parasitaire grave. En plus d’assurer une meilleure sensibilisation à la schistosomiase, il est très important de travailler sur le comportement chez les très jeunes enfants afin de réduire à la fois les risques de contamination des personnes et l’-infestation de l’eau. Le projet commencera dans l’agglomération de Mizan Aman, dans la région de Bench Maji située dans le sud-ouest de l’Éthiopie, où plus de 80 % des enfants d’âge scolaire sont touchés par la schistosomiase. En mettant en place une approche faisant intervenir la communauté, les outils et supports éducatifs seront adaptés aux traditions locales afin de communiquer des messages simples à comprendre et appropriés aux besoins spécifiques des communautés et du milieu de vie. Le responsable local informera sur les meilleures pratiques et mettra en œuvre les leçons apprises dans toute la zone de Bench Maji. « La responsabilisation et la mobilisation sur place sont essentielles pour prévenir et contenir la schistosomiase », a déclaré Zvi Bentwich, président et fondateur de la Fondation NALA.

L’objectif est de contribuer à la mise en œuvre d’une approche globale dont le but sera d’avoir un impact durable, en particulier dans les régions très affectées, et ce afin de réduire la prévalence de la maladie par son contrôle voir son élimination. « En plus des traitements, notre stratégie nationale prioritaire est d’intégrer l’éducation à la santé, l’hygiène, la protection et l’assainissement de l’eau afin d’amorcer un changement de comportement », a déclaré Biruck Kebede Negash, directeur du département de prévention et du contrôle des maladies au ministère fédéral éthiopien de la santé.

Dans le cadre de sa stratégie responsable citoyenne, Merck apporte son aide à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans la lutte contre la schistosomiase parasitaire en Afrique. Depuis le début du Merck Praziquantel Donation Program en 2007, plus de 150 millions de patients, en majorité des enfants scolarisés, ont reçu un traitement. Pour ce faire, Merck a gracieusement donné à l’OMS près de 700 millions de comprimés de praziquantel, la référence absolue pour ce type de traitement. La substance est bien tolérée et est le traitement le plus efficace à ce jour contre la schistosomiase. Merck élabore également des thérapies de lutte contre la schistosomiase pour les enfants en très bas âge, réalise très tôt des recherches sur les nouveaux médicaments, les diagnostics et le contrôle de la transmission. En outre, l’entreprise contribue aux programmes d’éducation et de sensibilisation en Afrique et elle coopère avec des partenaires de la Global Schistosomiasis Alliance.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Merck.

À propos de la schistosomiase
La schistosomiase est une maladie chronique qui fait partie des maladies parasitaires les plus répandues et les plus terribles des pays tropicaux. On estime à plus de 200 millions le nombre de personnes infectées dans le monde entier et à environ 280 000 le nombre de personnes qui en meurent chaque année. La maladie est transmise par des vers plats. Elle est très répandue dans les zones tropicales et subtropicales où d’importants groupes de la population n’ont pas accès à de l’eau propre ni à des installations sanitaires. L’infection par le parasite est transmise à l’homme par contact avec l’eau douce, par exemple pendant le travail, la baignade, la pêche ou la lessive. Les larves minuscules pénètrent sous la peau, puis dans les vaisseaux sanguins et attaquent ensuite les organes internes. Le taux d’infection est particulièrement élevé chez les enfants en âge scolaire. Le praziquantel est la seule substance active qui permet de traiter toutes les formes de schistosomiase. L’OMS a donc estimé que le praziquantel est la solution la plus adaptée et la plus rentable financièrement pour soigner les patients qui ont besoin de ce traitement.

À propos du Merck Praziquantel Donation Program
Merck a lancé le Praziquantel Donation Program en 2007 en coopération avec l’OMS. Depuis, près de 700 millions de comprimés ont été donnés et plus de 150 millions de patients ont été traités, principalement des enfants d’âge scolaire. Merck s’est engagée à continuer ses efforts dans la lutte contre cette maladie tropicale, et ce, jusqu’à ce que la schistosomiase ait été éradiquée. Dans cette optique, Merck donne chaque année à l’OMS jusqu’à 250 millions de comprimés. Ce don annuel représente une valeur de 27,5 Mio. USD. De plus, Merck participe aux programmes de sensibilisation dans les écoles d’Afrique afin d’éduquer les enfants sur les origines de la schistosomiase et sur les manières de l’éviter. En outre, dans le cadre d’un partenariat public-privé, l’entreprise étudie actuellement une nouvelle formulation du praziquantel qui pourrait également être administrée aux très jeunes enfants. À ce jour, les comprimés sont adaptés uniquement aux enfants de plus de six ans.

À propos de la Fondation NALA
Depuis 2008, la Fondation NALA (abréviation de « NTD Advocacy, Learning, Action ») œuvre pour éliminer les maladies tropicales négligées (ou NTD) en Éthiopie par la sensibilisation, l’éducation et les actions. À ce jour, le travail de la Fondation NALA a permis de réduire considérablement la prévalence des maladies de la schistosomiase et des vers intestinaux dans les zones couvertes par le projet. Son approche global permet d’obtenir des résultats durables et mesurables dans l’élimination des NTD en combinant l’administration de masse de médicaments à une éducation intensive sur la santé, la mobilisation des communautés et des améliorations locales pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène (abréviation anglaise : WASH). Les campagnes d’éducation et de proximité de la Fondation NALA ciblent les enfants d’âge scolaire et les femmes pour qu’elles transmettent le message en vue du changement des pratiques en matière de santé au sein de la famille. La Fondation NALA forme et assiste également ses partenaires, acteurs et bénévoles locaux pour mener et continuer ces efforts.

Tous les communiqués de presse sont envoyés par courriel au moment de leur publication sur le site Internet de Merck. Rendez-vous sur www.merckgroup.com/subscribe pour vous abonner en ligne, modifier vos préférences ou vous désabonner.

À propos de Merck
Merck est une entreprise leader dans les sciences et les technologies de la santé, des sciences biologiques et des matériaux performants. Elle emploie environ 50 000 personnes qui œuvrent pour développer des technologies qui améliorent la qualité de vie, allant des thérapies biopharmaceutiques pour le traitement du cancer ou de la sclérose en plaques aux cristaux liquides pour smartphones et téléviseurs LCD, en passant par les systèmes de pointe destinés à la recherche et à la production scientifiques. En 2016, Merck a enregistré un chiffre d’affaires de 15,0 Mrd € dans 66 pays.
Fondée en 1668, Merck est le groupe pharmaceutique et chimique le plus ancien du monde. La famille qui l’a fondé est toujours actionnaire majoritaire du groupe coté en bourse. Merck détient les droits mondiaux du nom et de la marque Merck, à l’exception des États-Unis et du Canada où l’entreprise mène ses activités sous les dénominations EMD Serono, MilliporeSigma et EMD Performance Materials.

Media Contact
Farah Abidi
Work: +216 31 338 109
Mobile : +216 98 780 297
farah.abidi@external.merckgroup.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing