Mali : un Casque bleu tué et cinq autres blessés dans deux attaques à Aguelhok et Bandiagara

Un Casque bleu de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) a été tué et quatre autres blessés dans l’explosion d’un engin explosif, au passage de leur véhicule qui faisait partie d’une patrouille de sécurisation, dans les environs d’Aguelhok dimanche matin, a indiqué la MINUSMA.

NEW YORK, Etats Unis d’Amérique, le 7 octobre 2019,-/African Media Agency (AMA)/- Une force d’intervention rapide, appuyée d’une intervention aérienne, a été immédiatement déployée sur le site de l’explosion pour permettre leur évacuation et acheminer les blessés vers les hôpitaux de la MINUSMA, a précisé la Mission dans un communiqué de presse.

Dans un incident séparé qui s’est produit vers 1 heure du matin dimanche, les Casques bleus de la MINUSMA d’une base d’opération temporaire dans les environs de Bandiagara, dans la région de Mopti, ont été pris à partie par des éléments d’un groupe armé non identifié et ont riposté à cette attaque.

Un Casque bleu a été grièvement blessé. Il a été évacué par hélicoptère pour être pris en charge médicalement.

Le chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif a condamné fermement la recrudescence de ce genre d’attaques ces derniers temps, notamment au centre du pays. Il a présenté ses sincères condoléances à la famille du soldat mort au service de la paix, et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

A cette occasion, il a rendu un hommage appuyé à tous les Casques bleus de la MINUSMA qui, aux côtés d’autres partenaires, œuvrent au quotidien et souvent au péril de leur vie, pour la sécurisation des Maliens.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour les Nations Unies.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing