L’AFC signe un Accord-cadre avec le Fonds vert pour le climat

LAGOS, Nigéria, le 24 Octobre 2017, -/African Media Agency (AMA)/- L’Africa Finance Corporation (AFC) a signé un Accord-cadre (AMA) avec le Fonds vert pour le climat (FVC) à Séoul, en Corée du Sud. Ayant reçu cet agrément en 2015, l’AFC est un des premiers organismes de finance de développement africain à signer un tel accord. 
 
Établi en 2010 par les 194 pays membres fondateurs de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (UNFCCC), le FVC a lancé son projet de mobilisation de ressources initial en 2014, et a rapidement rassemblé des promesses d’une valeur de 10,3 milliards de dollars américains. 
 
À l’issue de la signature de l’AMA, l’AFC aura accès au financement direct du FVC, plutôt que par le biais d’intermédiaires ou de tiers. Au fil du temps, le GFC devrait devenir le principal mécanisme de financement multilatéral de soutien des mesures en faveur du climat dans les pays en voie de développement. 
 
L’AFC a l’intention d’exploiter ce partenariat en mobilisant le capital de FVC afin de poursuivre ses investissements en matière de faible émission de carbone dans 4 de ses 5 secteurs de prédilection : l’électricité, le transport, les industries lourdes et les télécommunications. À ce jour, l’AFC a démontré un engagement de longue date en ce qui concerne le financement des énergies vertes en Afrique par l’intermédiaire de son investissement précoce dans le parc éolien primé Cabéolica au Cap Vert, le premier parc éolien commercial d’Afrique subsaharienne. L’AFC développe actuellement plus de 500MW de projets d’énergie renouvelable sur le continent. 
 
Oliver Andrews, Directeur des investissements de l’AFC, a déclaré : « Les conséquences de l’impact du changement climatique risquent d’avoir de sérieuses implications dans le bon développement de l’économie africaine. C’est la raison pour laquelle ce partenariat avec le FVC est d’une importance capitale pour l’AFC. L’AFC et le GFC n’ont pas seulement des objectifs communs, ils partagent également les mêmes valeurs. 
 
De gauche a droite, Oliver Andrews, Directeur des investissements de l' Africa Finance Corporation; Pa Ousman Jarju, Directeur de la division de programmation par pays du Fonds Vert pour le Climat

De gauche a droite, Oliver Andrews, Directeur des investissements de l’ Africa Finance Corporation; Pa Ousman Jarju, Directeur de la division de programmation par pays du Fonds Vert pour le Climat

 
« L’AFC s’engage notamment à investir dans les pays qui sortent d’un conflit et ceux qui sont confrontés à des problèmes de développement structurel. De la même manière, le FVC privilégie les sociétés hautement vulnérables, en particulier, les pays les moins avancés (PMA). L’AFC étant également animée d’une foi en une croissance économique durable, cette synergie constitue l’excellente recette du succès, dans tous les sens du terme.  
 
Pa Ousman Jarju, Directeur de la division de programmation par pays du FVC, a commenté l’annonce : « L’AFC est bien placée pour accompagner les entrepreneurs africains et explorer le vaste potentiel de croissance économique sur l’ensemble du continent sans avoir à utiliser des méthodes qui nuisent à l’environnement.  
 
« Les activités du FVC sont donc en phase avec les priorités des pays en voie de développement sur le principe d’appropriation nationale. Avec un apport de capitaux stratégique, les entreprises africaines pourraient un jour ouvrir la voie à la production d’énergie non polluante pour l’industrie et les communautés locales. » 
 
L’AFC s’engage à financer et gérer de manière proactive le développement de projets d’infrastructures fondamentaux qui auront un impact positif sur la vie de la population africaine, sur l’ensemble du continent. À ce jour, le Groupe a investi environ 4 milliards de dollars dans 28 pays et dans une grande variété de secteurs, notamment l’électricité, les télécommunications, le transport et la logistique, les ressources naturelles et les industries lourdes.
Distribué par African Media Agency (AMA) pour Africa Finance Corporation (AFC).
 
Note aux éditeurs

À propos de l’AFC – www.africafc.org
L’AFC est une institution financière internationale et multilatérale d’investissement dont la mission est d’aider à combler les importantes lacunes en matière d’infrastructures africaines tout en offrant un rendement financier compétitif, une croissance économique solide et un impact social positif.

Fondée en 2007 pour servir de catalyseur à des investissements dans le secteur privé destinés aux infrastructures dans toute l’Afrique, l’AFC est désormais la première institution financière et multilatérale d’investissement du continent. Le service aux investisseurs de l’agence Moody lui a décerné la note A3/P2 (perspective stable). Plus de 3,5 milliards de dollars US ont été levés pour les activités de l’AFC au sein d’un programme d’emprunt fructueux, et notamment une première émission d’euro-obligations de 750 millions de dollars US sursouscrite par 6 fois. En termes d’impact, l’AFC a investi à ce jour plus de 4 milliards de dollars US dans les projets de 28 pays africains.

L’approche d’investissement de l’AFC associe une expertise spécifique du secteur basée sur le conseil financier et technique, la structuration de projets, le développement de projets et le capital risque et adaptée aux besoins de développement particuliers des infrastructures africaines dans les secteurs clés de l’électricité et des ressources naturelles.

Suivez nous sur Twitter – @africa_finance

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Lucy Savage
Vice-présidente des communications
Tél : + 234 1 279 9600 
Buchanan Communications
Bobby Morse / Alex Brown / Augustine Chipungu
Tél : +44 (0) 207 466 5000
E-mail : afc@buchanan.uk.com

À propos du Fonds vert pour le climat – http://www.greenclimate.fund/home

Le Fonds vert pour le climat (FVC) soutient les efforts des pays en voie de développement dans la lutte contre le changement climatique. Il a été créé en 2010 par les 194 pays membres de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (UNFCCC), en tant que mécanisme financier de la Convention. Son objectif est de fournir un financement égal pour l’atténuation et l’adaptation, tout en étant guidé par les principes et les dispositions de la Convention. 
 
Simon Pollock 
Communication et diffusion 
Tél : + 82 32 458 6062 (UTC+9) 
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing