L’AFC et Harith lancent le géant de l’énergie : Anergi Holdings Limited

PORT-LOUIS, Ile Maurice, le 14 décembre 2017, -/African Media Agency (AMA)/- L’Africa Finance Corporation (« AFC ») et Harith General Partners (« Harith »), agissant pour le compte de sa société de portefeuille Aldwych Holdings Limited, ont le plaisir d’annoncer la clôture définitive de la fusion de leurs actifs de production d’électricité respectifs en une nouvelle société d’exploitation, Anergi Holdings Limited (« Anergi » ou la « Société »). À l’issue d’une transaction initialement signée en juin 2016, toutes les conditions suspensives prévues pour la mise en œuvre de la fusion sont désormais remplies, et la première réunion du conseil d’administration de la société s’est tenue le 5 décembre 2017.

Anergi est une société de portefeuille détenant des participations dans sept (7) actifs de production avec un total de capacité de production s’élevant à 1 786 MW (brut) et 554 MW (net) dans cinq (5) pays africains. Anergi détient également des droits de placement à court-terme de ses actionnaires fondateurs pour investir ou acquérir des intérêts dans de nouveaux projets en cours de réalisation disposant d’une capacité de 500 MW supplémentaires. PrintDepuis décembre 2017, Anergi détient des intérêts économiques à long-terme dans un portefeuille d’actifs diversifié géographiquement et selon le type de fuel. Il s’agit de la centrale électrique tri-fuel IPP 350 MW de Kpone (Ghana), du parc éolien 310 MW du Lac Turkana (Kenya), du parc éolien 26 MW de Cabéolica (Cap-Vert), de la centrale électrique de fuel lourd 90 MW de Rabai (Kenya), de la centrale au gaz 200 MW d’Amandi (Ghana), de la centrale au gaz 450 MW d’Azura (Nigeria) et de la centrale IPP 300 MW de Kelvin (Afrique du Sud). Les futurs droits préférentiels d’investissement en actions détenus par Anergi se rapportent à d’autres projets dont le développement est avancé en Côte d’Ivoire, à Djibouti, au Nigeria et au Mozambique.

Les sponsors d’Anergi prévoient de l’exploiter en tant qu’entreprise consolidée du secteur de l’énergie spécialisée dans l’acquisition, la détention et la gestion de participations majoritaires dans les actifs du domaine de l’électricité en Afrique, à commencer par les actifs initialement fusionnés. La Société aura également pour objectif de consolider les participations détenues dans ces actifs, par l’intermédiaire de transactions réciproquement avantageuses avec ses co-actionnaires actuels. Anergi entreprendra immédiatement de sécuriser dès que possible une liste d’actions en bourse sur le marché international. Dès sa création, Anergi sera leader du domaine de l’électricité diversifiée en Afrique.

Lors du conseil d’administration inaugural, Andrew Alli (président et directeur général de l’Africa Finance Corporation) a été nommé président du conseil d’administration d’Anergi Holdings Limited, constituée et domiciliée à l’Île Maurice. Parmi les autres membres nommés au conseil d’administration, on compte Tshepo Mahloele, Oliver Andrews, Alwyn Wessels, Sipho Makhubela et Fola Fagbule.

Andrew Alli a déclaré : « Nous sommes heureux d’avoir pu clore définitivement la transaction Anergi et je me réjouis de travailler avec le conseil d’administration et la direction pour mettre en œuvre la stratégie et atteindre les objectifs d’exploitation de l’entreprise au cours des prochaines années ».

Tshepo Mahloele, président de Aldwych Holdings Limited a déclaré : « Nous sommes ravis de cette fusion et de la prochaine phase de croissance pour nos activités du secteur de l’énergie en Afrique. Anergi Holdings Limited sera une composante importante de notre avenir dans la poursuite de la mise en œuvre de notre stratégie de création de plateformes d’exploitation utiles et permanentes avec d’importantes capacités techniques et financières. »

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Africa Finance Corporation (AFC)

Note aux éditeurs

À propos de l’AFCwww.africafc.org

L’AFC, une institution financière multilatérale de premier ordre, a été créée en 2007 avec une base de fonds propres de 1 milliard de dollars américains, dans le but de catalyser les investissements du secteur privé dans les infrastructures, à travers l’ensemble de l’Afrique. Avec une taille de bilan actuel d’environ 3,5 milliards de dollars américains, l’AFC est la deuxième institution financière multilatérale de premier ordre en Afrique, et l’agence Moody’s Investors Service lui a décerné une notation A3/P2 (perspective stable). L’AFC a réussi à recueillir 750 millions de dollars américains en 2015 et 500 millions de dollars américains en 2017 ; grâce à son programme mondial de 3 milliards de dollars américains de billets à moyen terme (MTN), approuvé par le conseil d’administration. Chaque émission d’euro-obligations a été sursouscrite et a attiré des investisseurs venus d’Asie, d’Europe et des États-Unis.

La politique d’investissement de l’AFC repose sur une connaissance approfondie du secteur, mais se concentre aussi sur le conseil financier et technique, la structuration et le développement des projets et le capital-risque, afin de répondre aux besoins de développement des infrastructures en Afrique, et de stimuler une croissance économique durable. L’AFC investit dans des infrastructures de haute qualité qui fournissent des services essentiels au niveau des principaux secteurs de l’énergie, des ressources naturelles, de l’industrie lourde, des transports et des télécommunications. À ce jour, la Société a investi environ 4 milliards de dollars américains dans divers projets, au sein de 28 pays d’Afrique du Nord, de l’Est, de l’Ouest et du Sud.

 
Suivez nous sur Twitter@africa_finance
 
Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Lucy Savage
Vice-présidente des communications
Tél : + 234 1 279 9600
E-mail : lucy.savage@africafc.org

Buchanan Communications
Bobby Morse / Alex Brown / Augustine Chipungu
Tél : +44 (0) 207 466 5000
E-mail : afc@buchanan.uk.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing