Changement Social au Ghana, Sénégal et Burkina Faso : Succès ? Echec ? Ou Processus en Cours?

Picture- FrenchDAKAR, Sénégal, le 14 décembre 2017,-/African Media Agency (AMA)/- Une publication de Niyel pour mettre en évidence les initiatives entreprises en faveur de la transparence, la participation citoyenne et la redevabilité en Afrique de l’Ouest.

Alors que les expériences en matière de gouvernance sont examinées en long et en large et diffusées dans le monde entier, l’Afrique de l’Ouest n’a pas laissé de trace perceptible concernant la transparence, la participation citoyenne et la redevabilité en dépit du fait que la région soit riche d’expériences qui pourront grandement contribuer à la réflexion pour la communauté du développement dans son ensemble.

S’appuyant sur une revue approfondie de la littérature et la tenue d’entretiens avec plus de 30 organisations leaders ainsi que des agents de l’Etat et des bailleurs de fonds des trois pays, le “Changement Social au Ghana, au Sénégal et au Burkina Faso : Succès ? Echec ? Ou Processus en Cours ?” est un rapport illustré qui résume le point de vu unique de l’Afrique de l’Ouest sur le changement social.

Comment se produit le changement ? Quels sont ses déclencheurs ? Pouvons-nous identifier son point critique ? Existe-t-il une formule qui peut être reproduite ? Telles sont les questions que se posent tous les défenseurs des droits de l’homme et les acteurs du développement. La société civile et les gouvernements en Afrique de l’Ouest offrent un ensemble unique de précieuses expériences, de pratiques, d’initiatives, d’outils et de lacunes persistantes dans ses tentatives d’établir un programme de bonne gouvernance ” a déclaré Valérie Gnide Traoré, Directrice Exécutive de Niyel, lors de la publication du rapport à Dakar.

Cette étude fait la lumière sur les efforts que les organisations de la société civile en Afrique de l’Ouest et leurs partisans consacrent à la réalisation d’une plus grande justice sociale. En parlant de son contenu, Nafissatou Traore, l’auteure principale explique que “le rapport met en lumière les mécanismes nationaux et régionaux existants, les initiatives du gouvernement ainsi que des organisations de la société civile et des mouvements sociaux ayant du succès et se penche enfin sur les défis persistants en matière de redevabilité. Il présente des études de cas de trois pays et décrit leur processus de changement et les éléments clés qui ont contribué à leur succès.”

La Fondation William et Flora Hewlett a commandité ce rapport pour mieux apprendre de ce qui renforce la redevabilité entre les citoyens et leurs gouvernements en Afrique de l’Ouest. Ce rapport permettra de mieux renseigner les subventions allouées dans le cadre de leur programme ‘Global Development and Population’ dans la région.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Niyel.

Notes aux Editeurs :
“Changement Social au Ghana, Sénégal et Burkina Faso : Succès ? Echec ? Ou Processus en cours ?” Par Nafissatou TRAORE, Abdou Salam THIAM, Deogratius ODIE et Laetitia Sadiya BADOLO est publié par Niyel et est disponible en format PDF sur www.niyel.net/en français et en anglais.

Pour des entrevues ou obtenir une version papier, veuillez contacter Nafissatou Traore, Chargée de Plaidoyer Senior. Courriel : ntraore@niyel.net.

Agence active dans les plaidoyers, les campagnes et les affaires publiques, Niyel travaille avec des centaines d’organisations qui militent pour le changement dans une multitude de domaines allant de l’éducation, la santé et la nutrition au suivi-budgétaire, en passant par les industries extractives et les élections politiques. Depuis 2008, nous avons continuellement schématisé le processus de changement tel qu’il se produit dans différents contextes et sur différentes questions, pour essayer d’en tirer des leçons.

Ce rapport cherche à partager les leçons apprises des Organisations de la Société Civile en Afrique de l’Ouest travaillant sur la transparence, la participation et la redevabilité, sur comment les budgets sont alloués, comment les services sont fournis, comment les citoyens et le gouvernement interagissent les uns avec les autres et comment toutes ces dynamiques sont liées.

Mlle Khadijatou SY 
Telephone: +221 77 508 48 46
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing