Burkina Faso : l’UNICEF condamne l’attaque contre un bus transportant des enfants

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a condamné dimanche l’attaque à l’engin explosif improvisé qui a eu lieu samedi matin contre un bus dans la Boucle du Mouhoun, dans le nord-ouest du Burkina Faso, tuant au moins 14 civils, dont 7 élèves.

NEW YORK, Etats Unis d’Amérique, le 6 janvier 2020,-/African Media Agency (AMA)/- « Ces derniers mois ont vu une augmentation des violations graves commises contre les droits de l’enfant », a déploré l’UNICEF sur son compte Twitter

Le fonds a rappelé que les enfants doivent être protégés où qu’ils se trouvent et à chaque instant.

« Les enfants ne devraient jamais être ni victime ni la cible d’attaques », a martelé l’UNICEF. 

Cette nouvelle tuerie de civils survient onze jours après le massacre d’Arbinda (nord), la veille de Noël, qui avait tue 35 civils, dont 31 femmes.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour les Nations Unies.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing