Africa Finance Corporation émet des obligations benchmark à quatre ans pour 200 millions de CHF

– La transaction a atteint le coupon le plus bas jamais obtenu par un émetteur africain sur le marché du franc suisse (CHF)

– C’est une émission qui fait date pour l’AFC, l’Afrique et les institutions supranationales

 
LAGOS, Nigéria, le 28 novembre 2019, -/African Media Agency (AMA)/- Africa Finance Corporation (« AFC » ou « le Groupe »), le principal fournisseur de solutions d’infrastructures « investment-grade », annonce avoir émis avec succès ses obligations exclusivement « Reg S » pour un montant de 200 millions de CHF (l’« obligation » ou « obligation CHF ») et arrivant à échéance en décembre 2023.

L’obligation, dont le prix a été fixé au pair, a une durée de quatre ans et porte un coupon annuel de 0,5225 %, ce qui représente le coupon le plus bas jamais enregistré par un émetteur africain sur le marché du CHF. Par ailleurs, le prix de la transaction a été fixé à l’intérieur de la courbe euro-obligataire en USD existante du Groupe, et en dessous de son emprunt obligataire en CHF actuellement en circulation, qui arrive à échéance le 27 décembre 2019.

La nouvelle émission a été précédée d’une grande tournée de présentation qui ne s’accompagnait pas d’offres (non-deal roadshow) en Suisse et dans d’autres régions d’Europe continentale. L’AFC a suscité un vif intérêt des investisseurs de la part de plusieurs institutions de grande qualité, dont des banques privées et des gestionnaires d’actifs, ce qui s’est traduit par une sursouscription de trois fois.

Cette transaction va permettre à l’AFC de diversifier davantage son portefeuille de dette et d’assurer un financement afin de réduire les risques liés aux projets d’infrastructure qui apportent des transformations sur tout le continent africain.

Il s’agit de la deuxième émission obligataire en CHF de l’AFC. Elle a été notée « A3 » par Moody’s Investor Services, ce qui s’inscrit dans la notation globale de l’émetteur obtenue par l’AFC. Elle sera cotée à la Bourse suisse.

 
Monsieur Samaila Zubairu, Président-Directeur Général de l'AFC

Monsieur Samaila Zubairu, Président-Directeur Général de l’AFC

 
 
Selon Monsieur Samaila Zubairu, Président-Directeur Général de l’AFC : « La réponse à notre deuxième émission obligataire en francs suisses a été extrêmement positive, les livres d’ordres ayant été trois fois sursouscrits. Le fort appétit pour les obligations de l’AFC est un autre témoignage de la confiance que les investisseurs placent dans l’historique de crédit de l’AFC et dans sa stratégie globale d’engagement des investisseurs et il soutient notre mandat qui consiste à développer et financer des projets d’infrastructure qui vont permettre au potentiel du continent de s’épanouir. En outre, ce coupon sans précédent illustre la réalité actuelle des rendements négatifs en Europe. Les investisseurs doivent regarder plus loin pour trouver des opportunités d’investissement sûres quoiqu’intéressantes ».

Selon Monsieur Banji Fehintola, directeur principal et trésorier de l’AFC : « Nous sommes très satisfaits des résultats de notre deuxième émission obligataire suisse. Avec un coupon annuel de 0,5225 %, un chiffre nettement inférieur à notre première obligation en CHF qui offrait un coupon annuel de 0,85 %, c’est une étape qui fait date pour l’AFC, pour l’Afrique et pour les institutions supranationales. Cette nouvelle obligation nous procurera des liquidités pour refinancer notre obligation en francs suisses arrivant à échéance et pour financer la croissance du bilan de la Société. Nous avons hâte d’approfondir nos relations avec les investisseurs suisses et de côtoyer plus souvent ce marché très important ».

Credit Suisse et Renaissance Capital ont agi en qualité de « Lead Managers » et de teneurs de livre (bookrunners) conjoints.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Africa Finance Corporation (AFC).

 
Notes aux éditeurs

À propos de l’AFC – www.africafc.org
L’AFC, une institution financière multilatérale de premier ordre, a été créée en 2007 avec une base de fonds propres de 1 milliard de dollars US, dans le but de catalyser les investissements du secteur privé dans les infrastructures, à travers l’ensemble de l’Afrique. Avec un bilan actuel d’environ 4,5 milliards de dollars, l’AFC est la seconde institution financière multilatérale d’investissement du continent. Le service aux investisseurs de l’agence Moody lui a décerné la note A3/P2 (perspective stable). AFC a levé avec succès 750 millions de dollars US en 2015 et 500 millions de dollars US en 2017; au-delà de son programme mondial d’effets à moyen terme (MTN) des 3 milliards de dollars US approuvés par le conseil d’administration. Les deux émissions d’euro-obligations ont été sursouscrites et ont attiré des investisseurs d’Asie, d’Europe et des États-Unis. Toutes les émissions d’euro-obligations ont été sursouscrites et ont attiré des investisseurs d’Asie, d’Europe et des États-Unis.

La politique d’investissement de l’AFC repose sur une connaissance approfondie du secteur, mais se concentre aussi sur le conseil financier et technique, la structuration et le développement des projets et le capital-risque, afin de répondre aux besoins de développement des infrastructures en Afrique, et assurer une croissance économique durable. L’AFC investit dans des infrastructures de haute qualité qui fournissent des services essentiels au niveau des principaux secteurs de l’énergie, des ressources naturelles, de l’industrie lourde, des transports et des télécommunications. À ce jour, le Groupe a investi plus de 6,6 milliards de dollars US dans des projets répartis dans 30 pays d’Afrique.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Lucy Savage
Vice-présidente principale de la communication
Tel: + 234 1 279 9600 
Email: lucy.savage@africafc.org

Buchanan Communications
Bobby Morse / Augustine Chipungu
Tel: +44 20 7466 5000
Email: afc@buchanan.uk.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing