AFRICA CEO FORUM 2018 s’ouvre sur le thème : « Champions africains : l’heure de la transformation”

Ben Yahmed Amir, Président du Africa CEO Forum, Emmerson Mnangagwa, Président du Zimbabwe, Alassane Ouattara, Président de Côte d’Ivoire, Akufo-Addo Nana, Président du Ghana

Ben Yahmed Amir, Président du Africa CEO Forum, Emmerson Mnangagwa, Président du Zimbabwe, Alassane Ouattara, Président de Côte d’Ivoire, Akufo-Addo Nana, Président du Ghana

ABIDJAN, Cote d’Ivoire, le 26 MARS 2018,-/African Media Agency/-   La sixième édition du AFRICA CEO FORUM s’est ouverte  lundi 26 mars à Abidjan sur le thème : « Champions africains : l’heure de la transformation ». 

Ce grand rendez-vous du secteur privé africain organisé par Jeune Afrique Média Group et Rainbow Unlimited aont réuni trois Présidents Africains ;Alassane Ouattara, de la Cote d’Ivoire et ses homologues Emmerson Mnangagwa du Zimbabwe et Nana Akufo-Addo du Ghana.

Avec près de 1600 personnalités, venues de plus de 60 pays. Le AFRICA CEO FORUM 2018 veut inciter ses participants à mettre en oeuvres des plans d’action pour favoriser la transformation des grandes entreprises du continent.

Dans son discours d’ouverture, Amir Ben Yahmed, Président et fondateur du Forum a indiqué que cette édition mettra l’accent sur « la transformation ». Car pour lui, on ne peut parler d’émergence sans passer par la transformation qui est l’une des grandes faiblesses de l’Afrique. Pour y remédier, le forum propose le changement : celui des secteurs privés qui doivent s’investir davantage dans le processus de transformation sur le continent.           « Nous avons voulu à cette édition vous parler de changement, parce qu’autour de nous le monde change. Et à notre avis les entreprises africaines, les économies africaines ne se transforment pas assez.C’est pourquoi nous avons tout mis en œuvre pour que vous partiez de cette conférence, convaincus, déterminés afin de rendre possible ce changement dont l’Afrique a besoin », a-t-il soutenu.

Le Chef de l’état du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa a quant à lui exposé son projet de relance économique après 17 ans d’isolement sur la scène internationale. Il a invité les investisseurs africains à se soutenir mutuellement « afin d’éviter de tendre continuellement la main à l’extérieur ». Selon lui, l’ennemi de l’africain c’est l’africain lui-même, le refus de voir l’autre prospérer. Pour éradiquer la pauvreté, le Président Emmerson Mnangagwa souhaite l’union entre les pays africains.

Le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo a salué cette autre rencontre du secteur privé et public et appelé à une prise charge de l’Afrique par les africains. « L’Afrique a d’énormes atouts, beaucoup de ressources à exploiter et à valoriser. Il faut rehausser l’image de notre continent en travaillant ensemble avec nos propres ressources », a-t-il martelé. Nana Akufo-Addo a également invité les africains à l’unité qui est un élément clé pour le développement du continent.

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara a pour sa part engagé le secteur privé à améliorer la productivité, les performances et à mettre l’accent sur l’innovation technologique. « Il faut que les secteurs privés viennent faire des propositions, donnent des conseils, fassent des suggestions aux secteurs publics pour qu’on puisse ensemble atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés », a-t-il indiqué. Il a par ailleurs relevé qu’il n’est pas impossible pour l’Afrique d’arriver à la transformation et à l’émergence. Pour y arriver il exhorte à la « formation des jeunes en investissant dans l’éducation, dans les infrastructures et dans l’économie numérique ». Il a également rassuré les investisseurs sur la bonne santé économique de la Côte d’Ivoire non sans les inviter à investir massivement.

Quatre thèmes majeurs seront développés durant ces 2 jours : L’économie, l’agrobusiness, la technologie et les femmes dans le business.  

Distribué par African Media Agency (AMA) pour le AFRICA CEO FORUM.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing