AFRICA CEO FORUM 2017 : 20 DIRIGEANT(E)S D’ENTREPRISES AFRICAINES S’ENGAGENT À PROMOUVOIR LE LEADERSHIP FÉMININ

ACF 20 commit to womenStimuler l’entrepreneuriat féminin en Afrique et améliorer l’accès des femmes aux postes de décision dans les entreprises africaines : le groupe de travail African Women in Business qui s’est réuni à Genève dans le cadre du AFRICA CEO FORUM 2017 prend des engagements concrets.

GENEVE, Suisse, 21 mars 2017, -/African Media Agency (AMA)/- Forts du succès de l’initiative African Women in Business lancée cette année par le AFRICA CEO FORUM, qui s’est tenu à Genève les 20 et 21 mars derniers, les organisateurs ont réuni un groupe de travail spécifique auquel ont participé les femmes dirigeantes du secteur privé issues de 20 pays africains et de divers secteurs. Parmi elles figuraient Janine Diagou, de NSIA (Côte d’Ivoire), Binta Touré Ndoye, d’Oragroup (Togo), Fathia Bennis, de Maroclear, Donia Ellouze, avocate (Tunisie), Rosemary Yeboah, d’Ecobank (Ghana), ainsi que Tonye Cole, PDG de Sahara Group (Nigeria), seul participant masculin de cette première édition.

À l’occasion de cette session inédite, modérée par Oulimata Sarr, du Bureau ONU Femmes pour l’Afrique de l’Ouest et du centre, le groupe de travail a pris des résolutions visant à améliorer la position des femmes dans les entreprises et s’est engagé à porter plusieurs recommandations pour aboutir, lors de prochaines rencontres, à un plan d’action en faveur du leadership féminin dans l’entreprise africaine.

Trois clés pour stimuler l’entrepreneuriat féminin
* Proposer des produits financiers spécialement conçus pour les femmes entrepreneures : le groupe de travail entend porter ce message auprès des institutions financières.

* Créer des réseaux féminins, en s’inspirant du Women Investment Club (WIC) sénégalais, dont les 54 membres ont réuni un demi million de dollars pour financer des PME féminines.

* Favoriser l’accès des PME dirigées par des femmes aux appels d’offres des grandes entreprises publiques et privées.

Quatre recommandations pour améliorer l’accès des femmes aux postes de décision
Rappelant que 40 % des positions de mid-management en Afrique sont exercées par des femmes, mais qu’elles ne représentent que 5 % des CEOs, le groupe de travail a retenu quatre propositions en faveur d’une meilleure distribution du pouvoir dans les entreprises africaines.

* Systématiser le mentorat. Les dirigeants, femmes et hommes, devraient consacrer du temps au développement des compétences des jeunes femmes afin de maximiser leurs opportunités de carrière.

* Promouvoir la flexibilité horaire en entreprise : l’objectif est de donner aux collaboratrices et collaborateurs la possibilité d’établir un bon équilibre de leurs vies personnelle et professionnelle.

* Encourager la mise en place de législations relatives à la mixité dans les conseils d’administration, comme l’ont déjà fait le Rwanda et quelques autres pays sur le continent.

* Créer des bases de données répertoriant les profils féminins à fort potentiel afin de faciliter le recrutement de femmes aux postes de décisionnaires par les entreprises africaines.

Les premières décisions des membres du groupe de travail African Women in Business
* Sahara Group, actif dans les hydrocarbures, basé au Nigeria : atteindre un ratio femmes-hommes de 40-60 dans son conseil d’administration.

* Tonye Cole, son président, s’est également engagé à amener d’autres hommes à la prochaine rencontre de l’initiative African Women in Business, soulignant que les hommes ont aussi un rôle à jouer pour faire avancer l’égalité des genres.

* Le groupe bancaire Oragroup du Togo : porter le ratio femmes-hommes dans son comité exécutif de 26-74 aujourd’hui à 50-50 d’ici à 2020.

* Le Groupe Jeune Afrique : former la nouvelle génération de femmes leaders à travers « Le forum des Héroïnes », opération qui se déplacera de pays en pays ; première édition en octobre à Abidjan.

* Le Africa CEO Forum s’est également fixé deux objectifs :

– Porter le nombre de participantes de 20 % à 30 % sur les 3 prochaines années,

– Porter le nombre d’intervenantes de 20 % à 35 % dans le même temps.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour le Africa CEO Forum.

Plus d’informations sur le site web www.theafricaceoforum.com

Nous suivre sur les réseaux sociaux :
– Twitter : @africaceoforum #ACF2017
– LinkedIn : The Africa CEO Forum group

Toutes les photos de l’événement sont téléchargeables et libres de droit à partir du lien suivant : https://www.flickr.com/photos/theafricaceoforum/

Vous avez également accès à toutes les vidéos sur la chaine Youtube du AFRICA CEO FORUM : https://www.youtube.com/channel/UC5KR9HtYyD06h7FkMP2AXHA

Élaboré en partenariat avec la Banque africaine de développement, le AFRICA CEO FORUM est un événement organisé par le Groupe Jeune Afrique, éditeur de Jeune Afrique et de The Africa Report, et par rainbow unlimited, société suisse spécialisée dans l’organisation d’événements de promotion économique.

Créé en 2012, le AFRICA CEO FORUM est aujourd’hui la rencontre internationale de référence sur les enjeux de développement de l’Afrique et de ses entreprises dans un environnement professionnel de haute qualité. L’édition 2016 a accueilli plus de 1 000 personnalités africaines et internationales, dont 600 dirigeants d’entreprises venus de 43 pays africains et 100 intervenants de haut niveau.

Contact presse :

Abdoul Maïga
Tél: +33 1 44 30 18 18
Email: a.maiga@theafricaceoforum.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing