Achèvement de la construction de la mine de bauxite de Bel Air en Guinée

– Début de l’extraction et préparation pour la Chine –

The Bel Air Mine

LAGOS, Nigéria, le 8 août 2018,-/African Media Agency (AMA)/- L’Africa Finance Corporation (« AFC » ou « le Groupe »), l’institution financière de développement des infrastructures leader en Afrique, a le plaisir d’annoncer l’achèvement, dans les délais prévus, de la mine de Bel Air, en Guinée, et le chargement de son premier envoi de bauxite de haute qualité vers la Chine. La construction de la mine a été achevée dans les délais, et conformément au budget prévu. La capacité de production régulière sera de 5,5 millions de tonnes de bauxite par an, qui s’ajouteront aux presque 35 millions de tonnes de bauxite moyennes exportées annuellement par la Guinée.

La mine de Bel Air, développée par Alufer Mining Ltd. (« Alufer »), est située dans la région de Boffa, en Guinée occidentale. La mine de Bel Air d’Alufer a été financée dans le cadre d’un consortium d’investissement international, incluant l’AFC (le seul contributeur financier africain du secteur privé), Orion Mine Finance, avec plus de 2,5 milliards de dollars américains d’actifs sous gestion, et Resource Capital Funds, une société d’investissement spécialisée dans le secteur minier, avec plus de 2,5 milliards de dollars américains d’actifs sous gestion.

Le total de l’investissement du consortium s’élevait à 205 millions de dollars américains, ce qui en fait le premier et le plus important investissement étranger en Guinée depuis la crise Ebola de 2014. Au cours de la construction, le projet a employé plus de 1 500 personnes, dont 85 % étaient des Guinéens et plus de la moitié d’entre eux provenant de communautés locales. Cela marque une étape importante pour le groupe, qui montre ainsi son engagement en faveur des investissements sur le continent africain et qui fournit des emplois et une croissance économique durable à ceux qui en ont le plus besoin.

Un principe essentiel des objectifs de développement du projet a été le fait d’avoir une incidence positive nette sur les communautés environnantes. A ce jour, 40 projets communautaires ont été réalisés, notamment des projets d’infrastructures à petite échelle relatifs à l’énergie, à l’eau et au traitement des déchets. Des projets visant à assurer des moyens de subsistance sur le long terme ont également joué un rôle important dans le développement de l’économie locale. La création d’un fonds de développement local s’est révélée essentielle pour soutenir les améliorations relatives aux pratiques agricoles permettant d’augmenter les récoltes.

Oliver Andrews, Directeur exécutif et des investissements de l'AFC

Oliver Andrews, Directeur exécutif et des investissements de l’AFC

 
Oliver Andrews, Directeur exécutif et des investissements de l’AFC, a déclaré :

Le volume de la demande africaine pour le financement de l’investissement dans les infrastructures et la maintenance est élevé. Les sources traditionnelles de financement public et l’affaiblissement des conditions économiques dans de nombreuses régions du monde, notamment celles ravagées par Ebola, ont amplifié le besoin de capitaux privés. L’AFC a été fondée pour répondre à ce besoin en investissant dans des actifs d’infrastructures. Je suis ravi d’annoncer l’achèvement dans les délais de la construction de la mine de Bel Air ainsi que de l’infrastructure de transport associée, notamment le premier port maritime à être construit au large de l’Afrique de l’Ouest, qui apportent non seulement des emplois mais également des connexions nécessaires aux marchés internationaux qui soutiendront la croissance durable de l’industrie minière de la Guinée.

Il était essentiel d’accorder une importance fondamentale au développement d’un patrimoine durable et de s’impliquer auprès des communautés – ce qui a représenté plus de 2 000 réunions tout au long de la phase de construction – afin de pouvoir proposer des projets sociaux et environnementaux efficaces. À ce jour, plus de 40 projets communautaires bénévoles ont été réalisés, outre les initiatives visant à soutenir les économies locales et à fournir un développement durable, la création d’emplois et de revenu, qui perdureront au-delà de l’exploitation de la mine. »

Bernie Pryor, président-directeur général d’Alufer Mining a déclaré :

« L’AFC a été un partenaire à part entière dans la réussite de la mine de Bel Air, en représentant non seulement une importante composante du financement éventuel du projet, mais en contribuant également à l’approche durable selon laquelle le projet devait être réalisé. Nous nous réjouissons de travailler étroitement avec l’AFC afin d’offrir à toutes nos parties prenantes des rendements importants et constituer un patrimoine positif et durable pour la population guinéenne. »

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Africa Finance Corporation (AFC). 
 
Note aux éditeurs

À propos de l’AFC – www.africafc.org

L’AFC, une institution financière multilatérale de premier ordre, a été créée en 2007 avec une base de fonds propres de 1 milliard de dollars américains, dans le but de catalyser les investissements du secteur privé dans les infrastructures, à travers l’ensemble de l’Afrique. Avec une taille de bilan actuel d’environ 3,5 milliards de dollars américains, l’AFC est la deuxième institution financière multilatérale de premier ordre en Afrique, et l’agence Moody’s Investors Service lui a décerné une notation A3/P2 (perspective stable). L’AFC a réussi à recueillir 750 millions de dollars américains en 2015 et 500 millions de dollars américains en 2017 ; grâce à son programme mondial de 3 milliards de dollars américains de billets à moyen terme (MTN), approuvé par le conseil d’administration. Chaque émission d’euro-obligations a été sursouscrite et a attiré des investisseurs venus d’Asie, d’Europe et des États-Unis.

La politique d’investissement de l’AFC repose sur une connaissance approfondie du secteur, mais se concentre aussi sur le conseil financier et technique, la structuration et le développement des projets et le capital-risque, afin de répondre aux besoins de développement des infrastructures en Afrique, et de stimuler une croissance économique durable. L’AFC investit dans des infrastructures de haute qualité qui fournissent des services essentiels au niveau des principaux secteurs de l’énergie, des ressources naturelles, de l’industrie lourde, des transports et des télécommunications. À ce jour, la Société a investi environ 4 milliards de dollars américains dans divers projets, au sein de 28 pays d’Afrique du Nord, de l’Est, de l’Ouest et du Sud.

Suivez nous sur Twitter – – @africa_finance

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Lucy Savage
Vice-présidente des communications
Tél : + 234 1 279 9600
E-mail :  lucy.savage@africafc.org

Buchanan Communications
Bobby Morse / Augustine Chipungu
Tél : +44 (0) 207 466 5000
E-mail : afc@buchanan.uk.com 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on StumbleUpon
Back to news listing